Le trille du diable… romans de Dominique Preschez par Claire Fourier

Le trille du diable

 par Claire Fourier

Attention : « Beklemnt », note Beethoven sur la partition du 13ème quatuor. Il se passe quelque chose. Quoi ? Un léger souci. On a dérangé le compositeur.
Attention. Il se passe quelque chose. Voici « Le trille du diable », de Dominique Preschez. Le battement inattendu d’un cœur qui fut dérangé naguère et vient aujourd’hui nous déranger.  Continuer la lecture de « Le trille du diable… romans de Dominique Preschez par Claire Fourier »

Rencontre avec l’écrivain, et musicien Dominique Preschez

Les éditions Tinbad & La Librairie du Cinéma du Panthéon

vous invitent à la Rencontre avec l’écrivain, et musicien Dominique Preschez qui va lire passages & moments de son nouveau Livre :

Le Trille du diable… — romans — ( éditions Tinbad)

JEUDI 15 MARS — 18h30/20h15 — à LA LIBRAIRIE DU CINEMA DU PANTHEON, 15, rue Victor Cousin — Paris Vème.

… heureux de vous revoir, ou de vous rencontrer…. Dominique Preschez

Le trille du diable

PARUTION :  » Le trille du diable …romans…  » Dominique Preschez c/o TINBAD éditeur

(Parution en librairie, le 19 février 2018)

Madame, Monsieur,
Le trille du diable …romans… , livre de bord du musicien et écrivain Dominique
Preschez, victime d’une rupture d’anévrisme en Gare de Lyon, le 19 juin 1992… ou victime de soi-même, qui sans hasard ni volonté, cherche à reprendre le cours de son existence, comme un roman à se retrouver ; s’inventer une mémoire, un corps, un langage à travers les âges de sa vie.

Guidé par le sentiment géographique des lieux du roman… comme abolir l’amnésie, grâce au Journal de bord, aux photographies, aux lettres, aux livres des amis disparus… Dominique Preschez ne laisse pas de convoquer, d’appeler, d’interroger, de nommer, d’interpeller, et de faire dialoguer entre-elles toutes les voix aimantes de la vie, jusqu’à l’instant de l’AVC… par l’apprentissage des langages perdus : l’écriture, la composition, l’orgue, le piano, le discours, le parler, l’amour, le cri.

Présentation par Jean Durançon, le dédicataire du livre : « Tout s’entremêle, à travers ses romans croisés en un seul, que se répartissent alors des tranches de vie comme autant de fictions, dans un palais aux glaces réfléchissantes ; et d’être enfin “rené” par la manifestation de ce qui demeurait caché… une épiphanie.
Quel trille ? Quel diable ? Il suffit de voir. Il suffit d’écouter. Et des romans, oui. Au pluriel. Ceux de la vie, et ceux de la littérature – ou encore ceux de la musique. Dominique Preschez parcourt, reparcourt ses chemins. D’hier et de toujours. Et d’aujourd’hui. Et de demain.
La vie fait des cadeaux. Mais ne fait pas de quartier.
Alors, dans ce livre qui, d’une écriture qui s’étoile sans cesse, appelle, rappelle, fait signe, encore et toujours, il multiplie les plans et multiplie les écritures. Il fait d’un parcours de mémoire un parcours d’inventions. Danse du feu, et sacre du printemps. Du printemps perpétuel. Et du feu perpétuel. Incandescence. Coeur absolu. »

Né à Sainte-Adresse, en Normandie, Dominique Preschez est compositeur, organiste, et écrivain.
Son oeuvre littéraire comprend des récits (À nouveau, les oiseaux, 1979, Le dernier quatuor, 1994), des poèmes (L’Enfant nu, 1981, Poëme de Samuel, 1984, premier prix Pierre-Jean Jouve de poésie), des essais, en particulier avec Édouard Boubat (L’ombre de l’autre, 1979, Les fenêtres de Boubat, 1993), et des aphorismes (Collection d’hiver, 2007). Le trille du diable … est son 14e ouvrage.
Dominique Preschez a un site Internet personnel : www.dominiquepreschez.com.

Christelle Mercier, Présidente des éditions Tinbad.

N.B – Ce livre sort le 19 février 2018.